Au rebours des brouillards

Tape, tape le grand tambour

 

L'uniformisation est une ogresse qui méprise l'histoire de la ville"
Je mangerai les soirs avec toi dans leur assiette
C'est totalement sadique
J'irai courir dans ton corps pour te masser les organes
C'est totalement incroyablement sadique
Je te cherche en chacun d'eux
C'est totalement sadique
Se fabriquer une cabane de couette et vivre l'hiver en tes bras
C'est incroyablement
rêvé
C'est totalement mais alors totalement
éveiller les magies
Sadique
Fragile

Et puis c'est comme ça ! qu'on dira

Tape, tape le grand tambour


Toutes les idées qui débarquent dans les têtes, qu'est ce qu'on en fait?
Tandis que 2 mondes réduis s'exercent et se croisent en S sans cesse et sans savoir qu'ils s’emmêlent les pinceaux en doublette
La suite ne s'envisagera jamais seule et il est possible de continuer à avoir soif très longtemps
Il y a un monde sur les 2 qu'il le sait
A qui tu parles?
Il y a un monde qui s'exercent à ne pas savoir
Rentre dedans !
Il y a un monde qui meurt
Reviens, rentre

C'est totalement inutile de les faire mourir
C'est rassurant de faire l'amour, ça réchauffe les natures mortes